Comment fonctionnent les intestins ?

Fonctionnement des intestints

L’intestin fait partie du système digestif dont la fonction est la digestion, l’absorption de nutriments et le transit.

C’est au niveau de l’intestin grêle, qui se trouve juste après l’estomac, que se fait l’absorption des nutriments, c’est à dire des aliments dégradés en protéines, lipides et glucides.

Ces éléments intègrent ensuite la circulation sanguine ou lymphatique pour être distribués aux organes. Le système nerveux, certaines hormones et les muscles intestinaux interviennent dans ce processus digestif.
Le colon, qui vient à la suite de l’intestin grêle, a pour rôle principal de réabsorber l’eau et de permettre la fermentation bactérienne des nutriments qui n’ont pas été absorbés par l'intestin grêle, dans le but d’assurer leur transit et leur rejet dans les selles.

Ballonnements, Diarrhée : quezako?

Mal de ventre liés au ballonnements ou à la diarrhée

Les ballonnements :

Les ballonnements correspondent à une sensation de gonflement du ventre, liée à une production de gaz au niveau du système digestif.
De nombreuses causes sont possibles, dont les plus fréquentes sont :

  • Le stress/anxiété (1)
  • Un déséquilibre alimentaire ou une alimentation trop riche
  • L’absorption d’aliments qui entraînent une fermentation plus importante
  • Le fait d’avaler trop d’air pendant les repas

 

D’où viennent les gaz digestifs ?

  • De l’air avalé par déglutition ou lors des repas, cet air arrivant jusqu’à l’intestin grêle.
  • De l’activité de l’intestin ou du côlon suite à la consommation de certains aliments fermentescibles (produisant beaucoup de gaz) ou à des modifications de la flore intestinale qui entraînent une augmentation de la production des gaz.
24% des cas de diarrhée sont accompagnés de ballonnements

La diarrhée :

Selon l’Organisation Mondiale de la Santé, la diarrhée est : « l’émission d’au moins trois selles molles ou liquides par jour, ou à une fréquence anormale pour l’individu ». Elle peut avoir de multiples causes.
 
Dans la population générale, les causes les plus fréquentes de diarrhées passagères sont des infections virales. La diarrhée aiguë peut résulter d’une intoxication.
 
En voyage, il convient de respecter certaines mesures d’hygiène pour éviter de consommer des aliments contaminés par des agents infectieux qui s’y multiplient.
Il est donc préférable de privilégier des plats cuits, l’eau en bouteille et d’éviter les fruits non pelés.

 En cas de modification de votre flore intestinale, celle-ci ne joue plus son rôle de barrière défensive et ne remplit plus sa fonction de synthèse, de dégradation et de transformation des résidus alimentaires. La diarrhée est une réaction à cette dérégulation.

1. Source Arcane research. Panel Troubles Digestifs. Juillet 2015.

Que faire en cas de troubles digestifs ?

Que faire en cas de ballonnements ?

Des conseils d’hygiène de vie très simples peuvent permettre de limiter le phénomène.
Essayez et vous verrez !

- Carbolevure est un médicament sans prescription obligatoire qui grâce à sa formule combinée possède une double action :  le charbon activé adsorbe les gaz et la levure rétablit une flore intestinale normale.

- Manger lentement  (repas pris dans le calme avec une mastication lente) et en quantité raisonnable.

- Pratiquer une activité physique régulière pour assurer une meilleure tonicité des muscles abdominaux en particulier.

- Eviter les aliments qui entraînent une fermentation.
Les aliments qui produisent beaucoup de gaz : haricot blanc, chou de Bruxelles, chou-fleur, oignon, céleri, carotte, raisin sec, banane, abricot, germe de blé, pruneau.
Les aliments qui produisent modérément du gaz : pomme de terre, aubergine, agrumes, pomme, pâtisseries, pain.

- Eviter les boissons gazeuses, éviter le grignotage et les chewing-gums (hypersalivation)
- Arrêter le tabac
- Limiter les sources de stress dans la mesure du possible
- Faire une « marche digestive » après le repas

Que faire en cas de diarrhée ?

Lors d’un épisode de diarrhée, il se produit une émission de plusieurs selles liquides dans la journée. La plupart du temps, cette émission est précédée d’inconfort abdominal. Dans près de 24% des cas(1), la diarrhée est accompagnée de ballonnements et de douleurs associées, c’est pourquoi il est important d’agir sur l’ensemble de ces symptômes.

- Carbolevure est un médicament sans prescription obligatoire qui grâce à sa formule combinée possède une double action :  le charbon activé aide à limiter la diarrhée en adsorbant les liquides et les gaz et la levure rétablit une flore intestinale normale.

- Lors d’épisodes diarrhéiques, il convient d’être vigilant face au risque de déshydratation, c’est pourquoi il est indispensable de boire régulièrement et en petites quantités plusieurs fois par jour (près de 2 litres / jour).

Dans certains cas de diarrhée, vous devez consulter rapidement votre médecin :

- En l’absence d’amélioration au bout de 2 jours de traitement,
- En cas d’apparition de fièvre, de vomissement,
- En cas de présence de sang ou de glaire dans les selles,
- En cas de soif intense, de sensation de langue sèche. En effet, ces signes montrent un début de déshydratation c’est à dire de perte importante de liquide due à la diarrhée. Votre médecin jugera alors de la nécessité de prescrire une réhydratation qui pourra se faire par voie orale ou par voie intraveineuse.

Comment éviter et soigner une diarrhée en voyage ?
Comment éviter et soigner une diarrhée en voyage ?

Lors d’un voyage, il faut éviter : l’eau du robinet, les fruits de mer, les plats froids, les crudités et fruits crus, les poissons et viandes crus ou peu cuits, le lait et les produits laitiers. Le lavage des mains plusieurs fois par jour avant toute ingestion d’aliment ou de boisson et après un passage aux toilettes est une précaution indispensable.

En cas de diarrhée :

  • Se réhydrater par des boissons abondantes, salées ou sucrées, afin de compenser les pertes de liquide dues à la diarrhée (la ration quotidienne moyenne en eau de l’adulte est de 2 litres par jour).
  • S’alimenter le temps de la diarrhée, en excluant certains apports et particulièrement les crudités, les légumes verts, les plats épicés ainsi que les aliments ou boissons glacés.
  • Privilégier les viandes grillées et le riz.